Référentiels de la checklist

Référentiel général d’accessibilité pour les administrations

La version 3 du référentiel date de juin 2016. Le référentiel est piloté par la DISIC (Direction interministérielle des systèmes d’information et de communication).

L’objectif de conformité visé par le Pidila est le AA entièrement et tout ce qui est possible sans surqualité au niveau AAA.

Charte internet de l’État

Elle a été conçue à la fois pour assurer un socle minimal et fixer des règles communes pour tous les sites de l’administration centrale et des services décentralisés. Elle est structurée en quatre grands domaines thématiques qui couvrent aussi bien la partie visible d’un site internet que l’administration de celui-ci : structure et éléments visuels ; contenus ; fonctionnalités ; gestion opérationnelle.

La Charte internet de l’État prend en compte le référentiel général d’accessibilité pour les administrations (RGAA) ainsi que les règles du référentiel général d’interopérabilité (RGI) et du référentiel général de sécurité (RGS) spécifiques aux sites web.

Développement durable

La Dila s’est fortement engagée en matière de développement durable. Elle a beaucoup travaillé sur la chaîne papier et souhaite étendre cet engagement vers les produits numériques et leur chaîne de fabrication.

Le Pidila a choisi de s’appuyer sur le référentiel Écoconception web.

Opquast v3

La checklist Opquast Qualité Web version 3 a été élaborée par une communauté d’experts de la qualité web et regroupe des critères permettant d’optimiser l'accessibilité, le référencement, les performances, la navigation, la sécurité, la qualité de service…