Gestion de projet

La qualité d’un site web se joue dès la conception d’un projet.

Le rôle joué par la maîtrise d’ouvrage est donc aussi important sinon plus que celui de la maîtrise d’œuvre pour la réussite d’un projet web respectant les référentiels d'accessibilité et de qualité.

C’est aux chefs de produit et de projet qu’il appartient d'analyser et de prévenir les risques, de mettre en place une méthodologie qui assure le maintien de la qualité tout le long de la chaîne de réalisation et de contrôle et de s’assurer que tous les acteurs sont sensibilisés et informés des objectifs qualité. Les experts ou référents accessibilité peuvent apporter leur éclairage pour aider à la mise en place de ces éléments clés.

C’est aussi des responsables du projet que dépendra le maintien de la qualité au-delà de l’échéance de la sortie d’un nouveau site ou d’une refonte par la mise en place des méthodes et étapes nécessaires. En raison de la nature vivante et changeante d'un site web, de ses évolutions constantes, la délégation aux experts ou aux prestataires seuls n'offre pas les conditions nécessaires à la pérennité de la qualité d’un site, même parfait lors de sa sortie.

Quelques éléments clés

En vrac, car selon l'ampleur du projet et les conditions de réalisation ces points seront à prendre en compte à des étapes ou avec des acteurs différents :

  • Sensibiliser systématiquement tous les nouveaux arrivants… et les anciens qui ne l'auraient pas déjà été.
  • Anticiper les risques et mettre en place une méthodologie et des process.
  • Au lancement : partager la vision qualité avec tous les acteurs du projet, internes ou prestataires.
  • Impliquer les équipes rédactionnelles et s'assurer des outils mis à leur disposition.
  • Lors de la conception ergonomique et graphique : valider les pistes, anticiper les problèmes.
  • Au développement des gabarits html (modèles de pages), modéliser les composants et vérifier leur conformité.
  • Pendant les développements : valider en conditions réelles.
  • À toutes les étapes, consolider les éléments conformes (charte rédactionnelle, graphique, bibliothèque de composants, styleguide…)
  • Reconnaître le travail accompli via l'attestation annuelle d'accessiblité et éventuellement une demande de labellisation e-accessible.

Dans les autres pages de cette rubrique nous détaillons quelques-uns de ces points et des pistes de traitement.

Une formation sur Wikiversité


Mise en œuvre de l’accessibilité numérique

  • 12 séquences sur le pilotage, la publication, la commandes aux prestataires et la vérification de l’accessibilité
  • Des auto-évaluations pour mesurer votre progression